Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Atelier de l'ébéniste C COGNARD Eure restaurateur fabricant agencement Paris Oise Yvelines meuble ancien rénovation meuble personnalisé
  • Atelier de l'ébéniste C COGNARD Eure restaurateur fabricant agencement Paris Oise Yvelines meuble ancien rénovation meuble personnalisé
  • : Artisan d'art ébéniste en Normandie depuis 1987 fabrication restauration meubles plaqués et bois massif meuble de style et contemporain meubles peints patinés boiseries vernis au tampon aménagement bibliothèque murale sur mesure relooking customisaton vieux meubles création meubles originaux
  • Contact

nos coordonnées

Christian COGNARD
8, route de Quillebeuf
27500 Pont-Audemer

tel: 02 32 42 17 01

 

Visitez notre nouveau site:

enseigne ebeniste

Rechercher

Restaurateur de meuble ancien

Feuilletez-moi en cliquant sur la couverture
et passez un moment agréable dans l'atelier.


L'atelier de l'ébéniste menuisier en meuble
Publiez sur Calaméo ou explorez la bibliothèque.

Bibliothèque style Directoire

 Voulez-vous savoir

comment est conçu le projet

d'aménagement d'une bibliothèque,

sa création, son montage,

dans l'atelier de l'ébéniste

C. COGNARD,

et sa livraison chez les clients?

 

 

Partez à la découverte

de la fabrication

de ce meuble sur mesure,

en cliquant sur le livre...

 

Publiez sur Calaméo ou explorez la bibliothèque.
AUTRE LIVRE A OUVRIR:
Armoire Dressing Rangement et bleu charette!
 

A SAVOIR SUR LA RESTAURATION:

En restauration de meuble plaqué.

Après décapage du vernis
(quand cela est nécessaire),
le ponçage se fait avec
un papier grain 240 usé
pour polir le bois, avant
de vernir au tampon.

En aucun cas n'utiliser
une machine ponceuse,
un racloir, ou un papier au gros grain.

-POURQUOI?

Pour préserver au maximum
l'épaisseur du placage et
conserver la couleur patinée
du bois ancien.
A force de retirer du bois,
il ne reste plus de placage
et la valeur du meuble en est diminuée.

Plan Atelier C. Cognard


Afficher Ebeniste Christian Cognard sur une carte plus grande

BIENVENUE

Dans l'Atelier  de Christian COGNARD
en Normandie



Nous sommes à votre disposition
 pour toute
réalisation personnalisée

au  02 32 42 17 01

 
 Vous pouvez laissez un petit commentaire
 pour partager votre avis

20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 08:00




Le thème de mes articles est souvent lié à un style
(Empire, Louis XV, Restauration...)

ou un genre de meuble
 (armoire, buffet, table à ouvrage...)



Cette fois-ci le thème est:

Un client aux
trois
meubles  restaurés dans l'atelier.

Tous, ancien et de belle facture.




La commode arbalète en noyer massif
du XVIIIème.


restauration commode arbalète XVIIIeme

Le plateau parqueté a travaillé et le bois s'est retiré.
Des tâches sont disséminés...


detail plateau tache de commode ancienne


Les tiroirs entreposés.


tiroirs commode arbalète d'époque

Les pieds avaient été refaits en chêne,
Christian les a remplacés par des entures en noyer.

restauration commode XVIIIeme en noyer

Les montants arrière très abîmés

avant restauration pieds commode arbalète
Il faut éviter de changer la bois quand cela est possible,
Christian les a rhabillés d'une plaquette en noyer,
sans toucher aux montants,
mais en les consolidant de l'intérieur.



commode arbalète restaurée


Raccord teinte et finition patinée.

apres restauration commode arbalete
L'arrière de ces meubles anciens
était fabriqué avec des planches bruts,
comme vous pouvez le constater.

arriere meuble ancien
Pas de travail superflu.


Les intérieurs de meuble, jusqu'au XVIIIème
étaient construits en peuplier, sapin, ou
hêtre.

interieur peuplier commode ancienne
ici les intérieurs de tiroir et  la caisse du meuble
sont en peuplier.








L'étolier Directoire en placage acajou d'amérique.


Comme son nom l'indique,
on y entreposait les étoles (ornement sacerdotal)

etole pretre

Ce meuble appartenait à l'arrière grand-mère
de notre client qui habitait à Troyes.


Nous l'avons récupéré pour restauration sur Lisieux
et nous livrons sur Paris.

Comme quoi, il aura vu du pays!


etolier-Directoire-restaure.jpg
Il est vrai que ce meuble est étroit et tout en longueur!



Nous avons eu la surprise de découvrir
une estampille
et non des moindres!


Ce meuble a été fabriqué dans l'atelier parisien des Jacob,
illustrent ébénistes
(1765-1847)
.

Fameuse dynastie, (3 générations),
d'artisan menuisier en siège et ébéniste, à Paris.
Ils produisent des meubles de luxe et d'apparat,
mais aussi du meuble courant de commande privée.

Georges Jacob (le père fondateur), s'était lié d'amitié
avec le peintre Louis David

recamier par jacob
Mme Récamier, portrait peint par David.

Elle est allongée sur le canapé qui a pris son nom:
le récamier, c'est une création de Jacob.

Les 2 fils: Georges II et François-Honoré
succèdent au père et signent:

"Jacob frères Rue Meslée"
(nom de la rue où se situe l'atelier)

A la mort de Georges II survenue en 1803,
François-Honoré
prend le nom de Desmalter
(du nom de la propriété familiale en Bourgogne).

L'estampille de ses productions devient:
"Jacob. D.
R. Meslée"

estampille Jacob epoque Empire sur meuble
C'est ce que nous retrouvons sur le montant de l'étolier.

C'est le plus grand fabricant de meuble Empire de l'époque.
Son fils Georges-Alphonse lui succédera en 1825,
Il signe "Jacob"

La maison change de propritaire en 1847,
elle est vendue à Jeanselme.




etolier acajou estampille Jacob Desmalter

Nettoyage du vernis.
Entures de baguettes et raccord finition.
Révision du coulissage du tiroir haut,
manifestement le plus utilisé!
Bouchage des fissures sur les 2 côtés et maquille
.

Je vous montre l'arrière de l'étolier.
C'est le XIXème, et les arrières sont fabriqués en chêne.


(Il a été fabriqué entre 1803 et 1825)

arriere en chene de meuble Directoire







Un secrétaire Louis-Philippe en acajou.


secretaire louis-Philippe avant restauration

L'abattant a été restauré plusieurs fois
sans attention,  le placage est devenu très mince...
Décapage du vernis jauni,
 remise en teinte et vernis au tampon.

Fabrication plinthe manquante en acajou.


Préparation pour mise en place du cuir
face intérieure de l'abattant.


interieur abattant de secretaire avant restauration


Tiroirs secrets et leurs ressorts...

tiroirs secrets de secrétaire



Le secrétaire "à poil" pour restauration

corps de secretaire en restauration


Une fois restauré comme il est beau!

Secrétaire Louis-Philippe après restauration

Nettoyage du vernis sur les tiroirs
et recharge de vernis au tampon sur les côtés.

Vue de l'intérieur et du cuir remplacé
placage d'acajou souligné
par une baguette mouluré en sycomore.



interieur abattant avec cuir noir


NON
je ne vous montrerai pas son arrière!
Vous l'avez vu tout nu.


côté de secrétaire restauréMais comme c'est un meuble du XIXème
vous savez que l'arrière est en... chêne.




EPILOGUE:
J'espère que vous connaissez vos classiques
dans la chanson populaire.



Cadet Roussel a trois maisons
Et moi j'ai trois restaurations

Trois beaux meubles d'époque
Qui ont besoin sans équivoque,
Ha, ha, ha oui vraiment
D'un bon rajeunissement!
C'est du travail d'artisan
Celui de Cognard Christian
Ha,ha, ha oui vraiment
Cadet Roussel est bon enfant!




dessin joce
(-N'importe quoi!)


Partager cet article

Repost 0

commentaires

noisette27 07/03/2010 22:51


c'est quoi une commode arbaléte? pourquoi ce nom?
quelle bonne surprise lors de la restauration du meuble estampillé. Tu es vraimen ttrès érudite, merci pour l'explication . Quand je lis tes articles celà me fait penser à des anciens livres que
j'avais lu "à la bibliothèque paroissiale ex tu sais celle de la rue sadi carnot il n'y avait quelle quand j'étais petite. et figure toi que j'avais trouvé à lire de supers bouquins de yvonne de
brémond d'ars qui était une antiquaire et qui écrivait quelques livres avec des enquêtes policières. C'était un e description formidable des meubles que je retrouve sous ta plume. j'aimais beaucoup
cet écrivain pratiquement inconnu. j'ai réussit à trouver un livre d'elle via la boutique de livres d'occasion rue paul clémencin.


cognard jocelyne 08/03/2010 13:18


Oh mais dites-donc! C'est intéressant! Toi aussi tu est érudite! Je ne connaissais pas cette écrivaine (je crois que je peux le féminiser, ce mot)
Regarde une arbalète
C'est le profil adapté au meuble



claudia 24/02/2010 18:52


j'ai oublié: Merci pour le lien vers ma boutique, c'est sympa ! !


cognard jocelyne 24/02/2010 22:34


Normal chère amie!
jocelyne


claudia 23/02/2010 21:14


Drôlement bien ! !


claudia 23/02/2010 21:01


le tableau est de toi ??


cognard jocelyne 23/02/2010 21:11


Euh...oui!


claudia 22/02/2010 21:12


Ton article est superbe, il méritait d'être en 3.
Chaque meuble est très intéressant et sa restauration est superbe.
Bientôt, il me sera nécessaire que tu m'indique le dictionnaire pour suivre:
armaléte, je croyais que c'était un arc ??
et la belle facture ? le plateau parqueté, je suppose que cela vient du mot plancher ??
Bon, heureusement, je comprends dans la globalité.
Le meuble très ancien doit valoir une fortune ?
Attention aux bandits !
Claudia
P.S j'ai même eu le temps de lire que tu avais féminisé le bois ! ! hi !


cognard jocelyne 23/02/2010 20:56


Le nom de la commode vient de la forme de la façade qui est galbée comme la silhouette de l'arbalète (en fait je voulais mettre une photo, mais je n'y arrive pas!).
Pour ce qui est de la belle facture c'est sensé vouloir dire travail soigné et enfin parqueté, effectivement viens de parquet...
Le  meuble estampillé a de la valeur, certes mais ce n'est pas le bureau du roi soleil!
J'espère que tu as chanté la chanson de Cadet Roussel
jocelyne


claudia 21/02/2010 22:37


Je reviens demain, pour apprécier à sa juste valeur cet article
Bonne soirée
Claudia


anne laure 20/02/2010 21:01


quels beaux meubles !!
une autre vie pour ces merveilles grace a l'homme aux doigts en or !!
je suis epatée par tant de talent
gros bisous
anne laure


cognard jocelyne 21/02/2010 17:57


Fidèle lectrice, Merci!
Bizz
Jocelyne