Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Atelier de l'ébéniste C COGNARD Eure restaurateur fabricant agencement Paris Oise Yvelines meuble ancien rénovation meuble personnalisé
  • : Artisan d'art ébéniste en Normandie depuis 1987 fabrication restauration meubles plaqués et bois massif meuble de style et contemporain meubles peints patinés boiseries vernis au tampon aménagement bibliothèque murale sur mesure relooking customisaton vieux meubles création meubles originaux
  • Contact

nos coordonnées

Christian COGNARD
8, route de Quillebeuf
27500 Pont-Audemer

tel: 02 32 42 17 01

 

Visitez notre nouveau site:

enseigne ebeniste

Rechercher

Restaurateur de meuble ancien

Feuilletez-moi en cliquant sur la couverture
et passez un moment agréable dans l'atelier.


L'atelier de l'ébéniste menuisier en meuble
Publiez sur Calaméo ou explorez la bibliothèque.

Bibliothèque style Directoire

 Voulez-vous savoir

comment est conçu le projet

d'aménagement d'une bibliothèque,

sa création, son montage,

dans l'atelier de l'ébéniste

C. COGNARD,

et sa livraison chez les clients?

 

 

Partez à la découverte

de la fabrication

de ce meuble sur mesure,

en cliquant sur le livre...

 

Publiez sur Calaméo ou explorez la bibliothèque.
AUTRE LIVRE A OUVRIR:
Armoire Dressing Rangement et bleu charette!
 

A SAVOIR SUR LA RESTAURATION:

En restauration de meuble plaqué.

Après décapage du vernis
(quand cela est nécessaire),
le ponçage se fait avec
un papier grain 240 usé
pour polir le bois, avant
de vernir au tampon.

En aucun cas n'utiliser
une machine ponceuse,
un racloir, ou un papier au gros grain.

-POURQUOI?

Pour préserver au maximum
l'épaisseur du placage et
conserver la couleur patinée
du bois ancien.
A force de retirer du bois,
il ne reste plus de placage
et la valeur du meuble en est diminuée.

Plan Atelier C. Cognard


Afficher Ebeniste Christian Cognard sur une carte plus grande

BIENVENUE

Dans l'Atelier  de Christian COGNARD
en Normandie



Nous sommes à votre disposition
 pour toute
réalisation personnalisée

au  02 32 42 17 01

 
 Vous pouvez laissez un petit commentaire
 pour partager votre avis

24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 09:00



J'ai mis ce meuble dans la catégorie des meubles plaqués,

Mais en fait il est fabriqué en bois massif
 pour le piétement,
et en placage de noyer
pour les dessus et les façades des tiroirs.





Sur le fond d'un des petits tiroirs du caisson
il y a des inscriptions au crayon à papier
en allemand, et une date: 1887.







Sur la partie table à écrire et la tablette
 le vernis était usé, le placage tâché.




Un décapage s'imposait pour les plateaux,
le reste du vernis a été nettoyé.




Découpe et mise en place d'un cuir bordeaux
sur la photo il fait un peu rose!
finition vernis vénitien.






La restauration de ce bureau nous a été commandée
par des grands-parents
pour l'offrir à une de leurs petites-filles.



Partager cet article
Repost0
17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 09:00

 

L'armoire que je vous présente appartient à la famille

depuis plusieurs générations, qui habitaient dans le Val de Loire,

où cette armoire a été fabriquée.

 

 


Quelle est la partie du meuble qui souffre le plus du temps?

Le bas de pied.


Le sol était autrefois en terre battue à la campagne

et le nettoyage des sols

à grande eau n'arrangeait rien.

 

 


Les pieds de cette armoire étaient complétement vermoulus,

certains morceaux disparus.

Christian a fait des entures aux quatre pieds,

dont deux sculptés devant, dit: pied escargot.

 

 

 

 

 

Entures, raccord de teinte, et fintions maquille

sur les deux montants.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La corniche avait été recoupée, certainement une poutre

gênait pour sa mise en place!

 

 

 

 

 

 

Joli modèle

d'armoire en noyer

du Val de Loire

début  XIXè ou fin XVIIIè S.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les pentures, qui maintienent

les portes, font toute

la hauteur de celles-ci.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 09:00


Dans le domaine du mobilier, que ce soit en fabrication,
ou en restauration, le clou est mal vu.

En menuiserie en meuble, l'éthique voulait qu'on cheville,
mais pas de colle, ni de clou.
Les assemblages sont très ajustés.


Et pourtant...il peut-être utile,
selon sa forme il a sa fonction.


Je vous propose

LE CLOU SOUS TOUTES SES FORMES.



Le clou à tête homme.

Il devient invisible. Pour fixer les baguettes.
On rentre la tête dans le bois avec un chasse-clou,
(en rouge)
et on bouche à la cire.



Le clou à tête plate.

Utile pour fixer les fonds de tiroirs.


Le clou à tête ronde.


Maintient les entrées, les laiton, les chutes.



La pointe à plaquer.


Comme son nom l'indique maintient le placage,
au collage de celui-ci.
(Sur la photo c'est du noyer.)



Le clou moderne.


Il est fixé à l'aide d'un pistolet éléctrique.
Utile en menuiserie, pose de plinthes au mur, ect...
 Là on a du rendement.


Et je finis sur le clou de cet article:


le clou ancien en fer forgé.


  C'est de l'art et çà se passe de commentaire!



Enfin, un récapitulatif pour mémoriser le sujet:




Je vous demanderai de faire l'effort de retrouver
le nom pour chaque sorte de clou!

Merci...

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 09:00


Le pays de Caux est une région de Haute Normandie
dont les falaises donnent sur le littoral de la Manche.



Rive droite de la Seine.

Maupassant y a vécu et  écrit un certain nombre de ces romans
et nouvelles et les descriptions de paysages me sont familières
bien que trés différents du pays du Lieuvin, rive gauche
 où notre atelier est installé.



La mer est très présente, dans la vie des hommes qui vivent là
et a influée aussi le style de leur mobilier.






Les volutes des moulures des portes, et la forme de la corniche
représentent les rouleaux des vagues.

Sur la traverse du haut et sur les panneaux des portes
les disques sont le soleil.

La traverse du bas: c'est la lune que l'on perçoit,
soit sous sa forme pleine comme sur ce buffet,
soit en demi-lune.


Pour la restauration, Christian a fabriqué la corniche.
Entures sur les deux pieds avant.
Ressérage des panneaux, révision des assemblages.
Décapage et finition cirée.
 

La symbolique, essentielle à l'esprit de tout homme,
 
  se révèle entre les mains de l'artisan.



Partager cet article
Repost0
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 09:00

 


ici, trois belles pièces de mobilier

de l'époque Empire sous Napoléon 1er

(entre 1804 et 1814)

L'acajou est le bois de prédilection.

Ce sont des acajous d'Amérique.

 

 

 

Une commode Empire dont la façade des tiroirs est

un placage d'acajou flammé.


J'explique ce mot dans l'article :

Une commode qui est un bureau! 


 

 

Les pieds avant en forme de patte de lion, couleur bronze.

 

Nous l'avons retaurée car il y avaient des éclats

de placage sur les façades de tiroirs et les traverses.

Raccord de teinte et du vernis au tampon.

Nettoyage de l'ensemble, reprise de couleur des pieds avant

et du vernis.

 

 

 

 


Un superbe lit d'appui Empire en acajou de Cuba

 

 

 

 

 

Les montants aux cariatides en plâtre dorées à l'or fin.

Ainsi que des vasques en fausse pierre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Restauration:

entures sur bas de pieds, raccord de teinte et vernis.

Révision des bateaux de lit (les deux côtés).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Guéridon Empire à pied central.

Tripode sculpté en patte de lion acajou massif





Le plateau est un marbre des Pyrénées, la ceinture en placage.

Recollage et consolidation des trois parties du pied.


 

 

 

 

 

 

 

 


Le style est influencé par l'Egypte, au retour de Napoléon Bonaparte,

de ses expeditions en Afrique du Nord.

 

 

Il n'y a pas que les livres ou les récits qui me permettent de m'évader,

il y a le travail que nous éffectuons sur ces meubles!



Partager cet article
Repost0
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 09:00


Le propos paraît anodin et pourtant,

la richesse de la langue française permet des subtilités
qui aiguisent notre curiosité
et contente notre soif de connaissance!




Je suis allée vérifier dans mon dictionnaire,
résultat :

 ACCOUDOIR: appui pour poser les coudes; l'exemple donné
est le prie-dieu où l'on pose les coudes devant soi.

ACCOTOIR: ce qui sert à s'appuyer, par les côtés.

L'affaire est tranchée, on pense aux fauteuils.



L'accotoir est donc le terme qui convient aux sièges.
Exception faite au prie-dieu où l'on s'agenouille les bras posés en avant.


Vous avez différentes sortes d'accotoirs.



Ceux rembourés en tissu ou en cuir


Fauteuil Votaire d'époque, en acajou.
Celui-ci est passé dans notre atelier pour une enture
au niveau du pied.
le tissu de finition n'est pas encore posé.



Les autres, en bois.



Fauteuil dit grand-père paillé en chêne
de style normand.










Rocking chair en hêtre que nous avons laqué en noir satiné.
Recollage des pieds.


























Partager cet article
Repost0
13 décembre 2008 6 13 /12 /décembre /2008 09:00
Autre appellation de la table à ouvrage.



En voici deux modèles d'époque Louis- Philippe,
toutes  les deux du XIXè Siècle,
 en acajou, et pourtant... très différentes.


L'une, acajou foncé,
aux côtés galbés.

Avant restauration
Le vernis du dessus décoloré et craquelé. Décapage de celui-ci.






















Après

entures des moulures, raccord de la teinte du plateau
et des baguettes
et vernis au tampon, nettoyage de l'ensemble.



A l'intérieur on découvre son miroir
et un aménagement de casiers.




L'autre en acajou blond.


















Plateau fissuré et vernis usé, éclat de placage et baguettes manquantes.


Après entures, bouchage de la fissure, vernis au tampon
nettoyage de l'ensemble,
consolidation avant collage du pied.





Intérieur en citronnier




Le mystère,
(mais si vous connaissez la réponse
 n'hésitez pas à me faire profiter de vos lumières)
le tiroir profond en dessous
 avec sa façade chantournée,
je ne sais pas ce qu'il contenait.
On le trouve aussi sur les tables de nuit anciennes.
Vous voyez, celles dont le plateau se replie
de chaque côté, et comportant
un tiroir abattant pour le rangement du pot de chambre.

Nous en renovons souvent, mais je n'ai pas encore pris de photos!




Partager cet article
Repost0
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 09:00


Ces meubles sont très sculptés,comme le mobilier normand,
mais la sculpture Henri II foisonne de personnages Renaissance,
soldatesques, et animaux imaginaires.

Certains de ces meubles me semblent sorties
tout droit de roman du genre fantasy
tel que: Le Roi de Bruyères de Greg Keyes...




Si vous êtes amateur de ce monde là, vous allez adorer.



En voici un exemple.
Nous avons restauré un bureau à caisson henri II en chêne massif,
datant de la  fin XIXè Siècle.



Les tiroirs du caisson haut aux animaux à tête d'oiseau et corps de sirène.






Au-dessus du plateau dont nous avons changé le cuir
(en remettant un cuir bordeaux comme celui d'origine),
une niche comportant 2 portes ornées de heaumes couronnés,
avec de chaque côté le profil d'un arquebusier au casque à houppelande
(un peu hispanique... à la Don Quichotte).






4 petits tiroirs dont les personnages sont 2 couples:
à gauche: jeunes et semble-t-il heureux.
à droite: ayant pris de l'âge.




















































Sur chaque montant, un écusson représentant 2 lunes et les voiles d'un navire.
( pour filer vers d'autres cieux plus propices à l'aventure?)
C'est juste...une interprétation personnelle...









Les tiroirs sous le plateau sont sculptés de Grotesques,
 ornements de la Renaissance,

têtes d'hommes en symétrie.












Le tout surmonté d'un écusson couronné!









Voici ce bureau Henri II dans son ensemble
une fois rénové.






C'est du Baroque "pur jus" et nous avons eu plaisir à le restaurer.




Partager cet article
Repost0
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 09:00


Quelques règles qui régissent
 le bon entretien du mobilier.




Le bois est vivant, il suit le taux d'humidité de l'air ambiant.
D'où l'importance du choix de l'emplacement des meubles
(éviter les radiateurs proches).

Les courants d'air sont aussi un facteur d'assèchement du bois.

Ce sont des détails auxquels on ne songe pas, et dont on prend
conscience lorsque l'on voit les dégâts sur le bois.

Des fissures apparaissent,  les panneaux  se fendent
pour le mobilier massif;
le placage se décolle et peut s'arracher, produire des fentes,
 pour le mobilier plaqué.































Détail du panneau de côté d'une armoire en noyer massif




Quand le bois des panneaux est libre, ni collé, cloué ou vissé,
il peut jouer tout à son aise dans son cadre.
Maintenu, il va obligatoirement se déchirer s'il est trop sec.

Pour les meubles plaqués, l'âme du bois quand elle est en massif,
peut se réduire et le placage du coup se décolle de son support.








 Placage d'acajou
d'un plateau de table à jeu.

Le bois sous le placage
a voulu se réduire
et le placage s'est déchiré.

























Eclats de placage de palissandre
sur côté d'une commode époque Régence.


Le bois sous le placage s'est réduit,

pas le placage, qui du coup dépasse,
on l'accroche en nettoyant le meuble
résultat le placage s'arrache.



                                                                                                                                    




Le soleil est l'ennemi de la couleur du bois et des vernis.
Source directe ou pire, à travers une fenêtre,
il éteint les couleurs et blanchit les vernis et cires.



Vu du côté d'un bureau à caisson Louis-Philippe en acajou
le vernis sur le piétement  a blanchit.





Bon, pas de panique, il y a toujours des solutions à tous problèmes,
et notre travail de restaurateur nous permet d'envisager
une rénovation des meubles dans son ensemble!



En général, les meubles marquetés et plaqués sont plus délicats,
mais les jeux de bois, de teintes et de veines ont un rendu plus riche.




 Comme on établit sa demeure en fonction des vents dominants,
des points cardinaux, de la région pour les matériaux,
comme la discipline du Feng Shui (d'Extrême-Orient) qui participe
à la circulation des énergies dans les espaces de vie;
le mobilier a besoin de notre attention pour
qu'il puisse pérénniser son histoire en toute quiétude.



                                                                                              
Partager cet article
Repost0
23 novembre 2008 7 23 /11 /novembre /2008 09:00



Au travers de la restauration de fauteuils et de chaises,
je vous propose de découvrir
quelques modèles de sièges anciens.




L'acajou est un bois cassant et les sièges mis à mal
déjà par leur fonction
(les contraintes sur le bois sont importantes au niveau du dossier
 et des pieds),
nécessitent des restaurations et consolidations.



Les sièges anciens ont été aussi fabriqués
en palissandre au XIXème Siècle.

Les bois fruitiers: merisier, noyer.
Le hêtre, très utilisé de tout temps, car c'est un bois dur,
et le chêne bien sûr.
La liste n'est pas exaustive...


                                                                    
                                                             



























Fauteuil  Empire (1804-1814) en acajou blond.







 





























Fauteuil restauration en acajou
(rétablissement de la royauté entre 1814 et 1830).


























Fauteuil anglais en acajou du XIXème Siècle.







Chaise Lyre en acajou brut (juste décapée).
































Chaise Régence en noyer .
Dossier et assise cannés.





A part le chêne, les bois sont attaqués par les insectes
très friands des bois fruitiers, du hêtre.

Comme ces fauteuils, ces chaises, sont parfois oubliés
dans un grenier,
endroit peu visité des hommes, mais très prisés des insectes.

Les voici exposés comme nourriture et réservoir
à petites bêtes qui se transformeront
en insectes volants!


Conclusion: ces mobiliers finissent par passer entre nos mains,
dans notre atelier.



Partager cet article
Repost0