Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Atelier de l'ébéniste C COGNARD Eure restaurateur fabricant agencement Paris Oise Yvelines meuble ancien rénovation meuble personnalisé
  • : Artisan d'art ébéniste en Normandie depuis 1987 fabrication restauration meubles plaqués et bois massif meuble de style et contemporain meubles peints patinés boiseries vernis au tampon aménagement bibliothèque murale sur mesure relooking customisaton vieux meubles création meubles originaux
  • Contact

nos coordonnées

Christian COGNARD
8, route de Quillebeuf
27500 Pont-Audemer

tel: 02 32 42 17 01

 

Visitez notre nouveau site:

enseigne ebeniste

Rechercher

Restaurateur de meuble ancien

Feuilletez-moi en cliquant sur la couverture
et passez un moment agréable dans l'atelier.


L'atelier de l'ébéniste menuisier en meuble
Publiez sur Calaméo ou explorez la bibliothèque.

Bibliothèque style Directoire

 Voulez-vous savoir

comment est conçu le projet

d'aménagement d'une bibliothèque,

sa création, son montage,

dans l'atelier de l'ébéniste

C. COGNARD,

et sa livraison chez les clients?

 

 

Partez à la découverte

de la fabrication

de ce meuble sur mesure,

en cliquant sur le livre...

 

Publiez sur Calaméo ou explorez la bibliothèque.
AUTRE LIVRE A OUVRIR:
Armoire Dressing Rangement et bleu charette!
 

A SAVOIR SUR LA RESTAURATION:

En restauration de meuble plaqué.

Après décapage du vernis
(quand cela est nécessaire),
le ponçage se fait avec
un papier grain 240 usé
pour polir le bois, avant
de vernir au tampon.

En aucun cas n'utiliser
une machine ponceuse,
un racloir, ou un papier au gros grain.

-POURQUOI?

Pour préserver au maximum
l'épaisseur du placage et
conserver la couleur patinée
du bois ancien.
A force de retirer du bois,
il ne reste plus de placage
et la valeur du meuble en est diminuée.

Plan Atelier C. Cognard


Afficher Ebeniste Christian Cognard sur une carte plus grande

BIENVENUE

Dans l'Atelier  de Christian COGNARD
en Normandie



Nous sommes à votre disposition
 pour toute
réalisation personnalisée

au  02 32 42 17 01

 
 Vous pouvez laissez un petit commentaire
 pour partager votre avis

19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 08:15


L'occasion de vous présenter
deux armoires anciennes,
belles et grandes!





L'une à panneau à plate bande:


Armoire de mariage en noyer massif.

Les panneaux des portes sont saillants grâce à la plate bande.

Des volutes,
courrent sur le panneau haut des portes
et sur la traverse du bas,
de style Louis XV.



Les rubans, les cannelures des 2 traverses haut et bas
ainsi que sur le faux dormant (entre les portes),
proviennent du syle Louis XVI.



Les sculptures sur les portes
représentent un ruban formant un coeur.

L'artisan a jouer entre ces deux styles
qui se succèdent dans le temps,
et  forment une composition agréable, légère et élégante.


La restauration:
Montage et chevillage de l'armoire.
Entures sur les pieds et les assemblages.
Raccord de teinte et finition.
Nettoyage puis encausticage.
Fabrication d'une étagère.





L'autre, à panneau à glace:
 

Restauration armoire Louis XVI ancienne
En chêne massif.
Les panneaux des portes sont lisses,
le jeu d'ombre vient des moulures
qui les entourent.


Bien représentatif du style Louis XVI
les rosaces, les moulures aux coins carrés,



Les entrées en fer, dites "entrée coq",
sont certainement d'origine,
elles ont une découpe harmonieuse, tout en finesse.



La restauration était du même type que la précédente.




En résumé,
les panneaux à plate bande vont donner
un relief supplémentaire à l'apect de la porte.

Les styles Louis XIV et Louis XV en sont très friands.

Le Directoire, Louis XVI sont plus simples
et jouent la modestie.




A voir aussi:
                                                          


Armoire Lorraine

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 08:00


Avec ce dos d'âne Louis XV,
nous rencontrons une particularité
partagée par beaucoup de meubles anciens
en bois massif.


 A l'heure actuelle, lorsque vous achetez un meuble
de fabrication moderne, le bois utilisé
que ce soit du merisier, noyer, chêne, ect...
toute la façade est fabriquée avec le même bois.

Souvent, les meubles d'époques précédentes
étaient conçus avec différentes essences de bois.

La restauration de ce joli modèle ancien
secrétaire dos d'âne Louis XV,
me donne l'occasion de justifier mon propos.



L'abattant est en noyer


Les tiroirs et le dessus en orme.

Les pieds et les traverses de la façade en hêtre.


Le résultat offre un ensemble plein de charme,
avec malgré tout une unité de ton: claire et dorée.



Un tiroir secret au centre.
                                                       










Pendant la restauration de ce meuble,
en le démontant,
j'ai aperçu un petit bout de papier
coincé sous un fond.
J'ai tiré...
et voici ce que j'ai découvert.


vieille facture datee 1844 retrouvee cachee dans secretaire
Vous pouvez lire
dans la colonne K à gauche :
1844, (en dessous) décembre.
La facture provient d'un négociant sur Paris.



Si vous possédez du mobilier ancien en bois massif,
vous constaterez, peut-être
en y regardant de plus près,
que votre commode, bureau, armoire ou autre...
est fabriqué avec plusieurs bois!



Vieux meuble...


   

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 07:30


Et si on parlait de loupe?
Pas celle qui donne de gros yeux
quand on regarde au travers.
(scène vue dans des films policiers)


Non, celle qui est une anomalie,
dans la croissance du bois,
des troncs et branches d'arbres.




Remarquez que le résultat
dans la nature est intéressant.
                                                 















Pommier au tronc loupé.
( très drôle)



Il suffit de scier en feuilles de placage
ces excroissances ligneuses,
et nous optenons un matériau décoratif pour le mobilier.


Loupe d'érable en feuille de placage,
avant d'être collée sur un meuble.




Loupe de noyer sur un tiroir de commode ancienne.





Loupe de noyer sur le plateau d'un bureau anglais.



Morale de l'histoire:

On peut tirer le meilleur partie de toute situation!




A propos d'arbre...

Il y en a un, qui parle à mon imaginaire.

Le dragonnier d'Icod.
Son nom lui vient de sa sève rouge sang
et de ses branches griffues.


Son espérance de vie? 600 ans.


J'avais envie de le caresser,
mais il habite dans des contrées éloignées.
Alors, je l'ai déssiné.


Une autre façon de le toucher.



Il y a quelques jours,
dans un beau livre dédié à la peinture
(les éditions: Citadelles & Mazenod)
en tournant les pages,
je suis tombée sur ce dragonnier
peint par Jérôme BOSCH.


"Le jardin des délices" Le Christ entre Adam et Eve.
(Bibliothèque Municipale de Pont-Audemer)


Je suis partie de la loupe d'arbre,
et j'atterris au coeur du 15ème Siècle,
chez les peintres flamands.

Avouez que c'est beau l'ébénisterie!



Une dernière photo.

Un châtaignier qui vit dans le Marais Vernier (Eure).



Sa longévité peut aller jusqu'à ... 1000 ans!
Et celui-ci est bien décidé à y arriver.
Il est impressionnant.



Un brin de curiosité, une pincée d'imagination,
quelques rondelles de connaissance.
Vous touillez.

C'était la recette pour écrire cet article.

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 08:00

C'est toujours un peu désolant
d'avoir une belle armoire ancienne
avec son bois naturellement patiné par le temps,
mais privée de sa corniche!


La corniche, élément qui termine le meuble,
lui donne la touche final.


Sans elle, l'armoire paraît tronquée.

Qui peut fabriquer une corniche
qui aille si bien avec le reste du meuble
qu'on croirait qu'elle a toujours était là?

Réponse:
L'ébéniste ou le menuisier en meuble.

Un Christian Cognard, par exemple...



Christian a fabriqué la corniche
avec des moulures à l'ancienne
qui ont un beau relief.




Teinte et patine pour qu'elle ne jure pas
auprès du reste de l'armoire.




La conception de cette armoire Louis XIV
en chêne massif
est intéressante avec son tiroir
fabriqué au-dessus des portes!

La corniche est l'accessoire que l'on met de côté
et que l'on oublie,
parce que le meuble était trop grand,
ou le plafond, trop bas!
C'est une question de forme de pensée...



Partager cet article
Repost0
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 07:30



J'ai trouvé ce petit meuble ancien
vraiment très sympa!



Dans un court article,
je vous présente 
un escabeau de libraire

que nous venons de restaurer.




Rangement des livres dans le caisson.





La marche se tire ou est rentrée, selon le besoin.




Comble du raffinement: cuir sur le dessus et le marche-pied!

Plaisir de découvrir
et partager des petites choses!


Il y aussi:
A quoi ressemble un escabeau de bibliothèque?


Partager cet article
Repost0
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 08:00


Vous allez regarder vos meubles sous un jour nouveau,
une fois que vous aurez lu cet article!


On trouve les moulures refouillées

 sur de nombreux mobiliers, de styles variés.



Mais quelle différence avec les autres moulures?



Voici le détail d'une porte de buffet normand.

La moulure qui se termine en sculpture de feuille d'acanthe,
est creusée dans la traverse.







Vu de face, ça donne ce relief là.








Maintenant, détail d'une porte d'armoire Régence.

La moulure de la traverse ressort,
car l'ébéniste a fait l'inverse:
il a creusé la traverse.




Le résultat,

est que la moulure refouillée donne un relief
qui accroche plus la lumière,
met en valeur la moulure.






jeu d'ombre et de lumière.









Vous pouvez trouver aussi
ce genre de moulure en relief,
fabriquée avec une baguette collée
(et, parfois clouée).




Comme sur cette porte en chêne.



Maintenant,
mettons vos nouvelles connaissances
en pratique!




photo n°1




















photo n°2































photo n°3




















Résultat:

n°1: baguette sur armoire en noyer du XIXème.
n°2:moulure creusée sur porte de meuble de salle de bain
chêne cérusé blanc, rechampi vert.

n°3: moulure refouillée sur porte aménagement bibliothèque
en châtaignier.




La morale de cette histoire:

Comme l'ouvrier affûte ses outils,
le regard, outil de l'esprit, s'aiguise
pour le plus grand bonheur
de notre curiosité sur le monde qui nous entoure!


Partager cet article
Repost0
18 avril 2009 6 18 /04 /avril /2009 08:00


La restauration des meubles nous permet, parfois,

d'étonnante découverte.



Enquête à l'atelier de Christian Cognard.
 

Sur cette petite commode de style Louis XVI en acajou,
fabriquée fin XIXème,
un pied avant était branlant.




Lorsque Christian l'a retiré, non sans mal,
pour le consolider et recoller,
surprise à la vue de cette super vis
digne de la taille de Gulliver chez les Liliputiens!




Comme une telle vis n'existe pas dans le commerce,
il a fallu l'inventer.

Deux soudures (les traces noires l'attestent)
l'une au niveau de la tête, l'autre du filetage.
Le tout soudé sur une tige métallique
pour obtenir la longueur.



Voilà une manière de se compliquer la vie,
à moins que se ne soit un maniaque
de la soudure qui ait sévit.
Nous suivons la piste...

Il ne reste plus qu'a prendre les empreintes ADN laissée sur la vis,
afin d'avoir le profil de celui qui se cache derrière
 cette pièce à conviction.
(Humour...)




La commode une fois remise sur pied.

Nous avons fourni, patiné et mise en place
les bagues laitons au niveau des pieds.

Nettoyage du plateau en marbre blanc;
vous avez remarqué la galerie qui entoure le marbre.

Pour les finitions elle est restée dans "son jus".



Ces dimensions restreintes en font une commode de style
qui trouve sa place partout
dans un appartement en ville,
ou dans une maison à la campagne.



Partager cet article
Repost0
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 09:00

La mode est à la récupération et l'écologie
voici un article qui traite de ce sujet
tout en se divertissant, dans la gamme mobilier.


Les meubles ont parfois des allures étonnantes.
Je parle de l'essence du meuble,
qui n'est pas exactement en bois, mais presque...



Peut-être avez-vous déjà entendu parler
 des meubles en carton
?
(Le carton étant un dérivé du bois et du chiffon)


Méfiez-vous des à prioris: ces meubles sont solides
c'est une technique à part entière.



La structure intérieure est conçue comme une coque de bateau
en morceaux de carton imbriqués, ils renforcent sa stabilité.


Pourquoi le carton?

Parce que l'on peut faire toute sorte de forme,
à moindre coût, rapidement en s'amusant et
sans
être un grand maître en ébénisterie,
celà nécessite du goût et être manuel.



Pour les gens souffrant de lumbagos,
il n'y a pas de risque à les manipuler.

L'imaginaire en toute liberté!


(Ma fille) Mathide lors d'un stage de 3 jours
a fabriqué ce chevet.





S'étant prise au jeu, elle a conçu
et réaliser ce meuble à tiroirs
pour une de ses soeurs.




















L'espion est en noir, trouvez-le...


Les matériaux utilisé sont:

le carton épais
pistolet et colle à chaud
un cutter
les cinq doigts de chaque main
ruban kraft adhésif
colle à papier peint
peinture et papiers de soie, de népal, gaufré...
En finition un vernis à l'eau écolo.





Tout juste achevé




Et je finis avec une adresse que j'aime beaucoup,
d'ailleurs c'est avec elle que Mathilde
à fait son stage.

Visitez son site, vous serez enchantés.
(enfin, je l'espère!)

Kikicarton.com


Partager cet article
Repost0
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 09:00


Dans le domaine du mobilier, que ce soit en fabrication,
ou en restauration, le clou est mal vu.

En menuiserie en meuble, l'éthique voulait qu'on cheville,
mais pas de colle, ni de clou.
Les assemblages sont très ajustés.


Et pourtant...il peut-être utile,
selon sa forme il a sa fonction.


Je vous propose

LE CLOU SOUS TOUTES SES FORMES.



Le clou à tête homme.

Il devient invisible. Pour fixer les baguettes.
On rentre la tête dans le bois avec un chasse-clou,
(en rouge)
et on bouche à la cire.



Le clou à tête plate.

Utile pour fixer les fonds de tiroirs.


Le clou à tête ronde.


Maintient les entrées, les laiton, les chutes.



La pointe à plaquer.


Comme son nom l'indique maintient le placage,
au collage de celui-ci.
(Sur la photo c'est du noyer.)



Le clou moderne.


Il est fixé à l'aide d'un pistolet éléctrique.
Utile en menuiserie, pose de plinthes au mur, ect...
 Là on a du rendement.


Et je finis sur le clou de cet article:


le clou ancien en fer forgé.


  C'est de l'art et çà se passe de commentaire!



Enfin, un récapitulatif pour mémoriser le sujet:




Je vous demanderai de faire l'effort de retrouver
le nom pour chaque sorte de clou!

Merci...

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 09:00


Quelques règles qui régissent
 le bon entretien du mobilier.




Le bois est vivant, il suit le taux d'humidité de l'air ambiant.
D'où l'importance du choix de l'emplacement des meubles
(éviter les radiateurs proches).

Les courants d'air sont aussi un facteur d'assèchement du bois.

Ce sont des détails auxquels on ne songe pas, et dont on prend
conscience lorsque l'on voit les dégâts sur le bois.

Des fissures apparaissent,  les panneaux  se fendent
pour le mobilier massif;
le placage se décolle et peut s'arracher, produire des fentes,
 pour le mobilier plaqué.































Détail du panneau de côté d'une armoire en noyer massif




Quand le bois des panneaux est libre, ni collé, cloué ou vissé,
il peut jouer tout à son aise dans son cadre.
Maintenu, il va obligatoirement se déchirer s'il est trop sec.

Pour les meubles plaqués, l'âme du bois quand elle est en massif,
peut se réduire et le placage du coup se décolle de son support.








 Placage d'acajou
d'un plateau de table à jeu.

Le bois sous le placage
a voulu se réduire
et le placage s'est déchiré.

























Eclats de placage de palissandre
sur côté d'une commode époque Régence.


Le bois sous le placage s'est réduit,

pas le placage, qui du coup dépasse,
on l'accroche en nettoyant le meuble
résultat le placage s'arrache.



                                                                                                                                    




Le soleil est l'ennemi de la couleur du bois et des vernis.
Source directe ou pire, à travers une fenêtre,
il éteint les couleurs et blanchit les vernis et cires.



Vu du côté d'un bureau à caisson Louis-Philippe en acajou
le vernis sur le piétement  a blanchit.





Bon, pas de panique, il y a toujours des solutions à tous problèmes,
et notre travail de restaurateur nous permet d'envisager
une rénovation des meubles dans son ensemble!



En général, les meubles marquetés et plaqués sont plus délicats,
mais les jeux de bois, de teintes et de veines ont un rendu plus riche.




 Comme on établit sa demeure en fonction des vents dominants,
des points cardinaux, de la région pour les matériaux,
comme la discipline du Feng Shui (d'Extrême-Orient) qui participe
à la circulation des énergies dans les espaces de vie;
le mobilier a besoin de notre attention pour
qu'il puisse pérénniser son histoire en toute quiétude.



                                                                                              
Partager cet article
Repost0