Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Atelier de l'ébéniste C COGNARD Eure restaurateur fabricant agencement Paris Oise Yvelines meuble ancien rénovation meuble personnalisé
  • : Artisan d'art ébéniste en Normandie depuis 1987 fabrication restauration meubles plaqués et bois massif meuble de style et contemporain meubles peints patinés boiseries vernis au tampon aménagement bibliothèque murale sur mesure relooking customisaton vieux meubles création meubles originaux
  • Contact

nos coordonnées

Christian COGNARD
8, route de Quillebeuf
27500 Pont-Audemer

tel: 02 32 42 17 01

 

Visitez notre nouveau site:

enseigne ebeniste

Rechercher

Restaurateur de meuble ancien

Feuilletez-moi en cliquant sur la couverture
et passez un moment agréable dans l'atelier.


L'atelier de l'ébéniste menuisier en meuble
Publiez sur Calaméo ou explorez la bibliothèque.

Bibliothèque style Directoire

 Voulez-vous savoir

comment est conçu le projet

d'aménagement d'une bibliothèque,

sa création, son montage,

dans l'atelier de l'ébéniste

C. COGNARD,

et sa livraison chez les clients?

 

 

Partez à la découverte

de la fabrication

de ce meuble sur mesure,

en cliquant sur le livre...

 

Publiez sur Calaméo ou explorez la bibliothèque.
AUTRE LIVRE A OUVRIR:
Armoire Dressing Rangement et bleu charette!
 

A SAVOIR SUR LA RESTAURATION:

En restauration de meuble plaqué.

Après décapage du vernis
(quand cela est nécessaire),
le ponçage se fait avec
un papier grain 240 usé
pour polir le bois, avant
de vernir au tampon.

En aucun cas n'utiliser
une machine ponceuse,
un racloir, ou un papier au gros grain.

-POURQUOI?

Pour préserver au maximum
l'épaisseur du placage et
conserver la couleur patinée
du bois ancien.
A force de retirer du bois,
il ne reste plus de placage
et la valeur du meuble en est diminuée.

Plan Atelier C. Cognard


Afficher Ebeniste Christian Cognard sur une carte plus grande

BIENVENUE

Dans l'Atelier  de Christian COGNARD
en Normandie



Nous sommes à votre disposition
 pour toute
réalisation personnalisée

au  02 32 42 17 01

 
 Vous pouvez laissez un petit commentaire
 pour partager votre avis

3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 09:00


Le pays de Caux est une région de Haute Normandie
dont les falaises donnent sur le littoral de la Manche.



Rive droite de la Seine.

Maupassant y a vécu et  écrit un certain nombre de ces romans
et nouvelles et les descriptions de paysages me sont familières
bien que trés différents du pays du Lieuvin, rive gauche
 où notre atelier est installé.



La mer est très présente, dans la vie des hommes qui vivent là
et a influée aussi le style de leur mobilier.






Les volutes des moulures des portes, et la forme de la corniche
représentent les rouleaux des vagues.

Sur la traverse du haut et sur les panneaux des portes
les disques sont le soleil.

La traverse du bas: c'est la lune que l'on perçoit,
soit sous sa forme pleine comme sur ce buffet,
soit en demi-lune.


Pour la restauration, Christian a fabriqué la corniche.
Entures sur les deux pieds avant.
Ressérage des panneaux, révision des assemblages.
Décapage et finition cirée.
 

La symbolique, essentielle à l'esprit de tout homme,
 
  se révèle entre les mains de l'artisan.



Partager cet article
Repost0
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 09:00


Ces meubles sont très sculptés,comme le mobilier normand,
mais la sculpture Henri II foisonne de personnages Renaissance,
soldatesques, et animaux imaginaires.

Certains de ces meubles me semblent sorties
tout droit de roman du genre fantasy
tel que: Le Roi de Bruyères de Greg Keyes...




Si vous êtes amateur de ce monde là, vous allez adorer.



En voici un exemple.
Nous avons restauré un bureau à caisson henri II en chêne massif,
datant de la  fin XIXè Siècle.



Les tiroirs du caisson haut aux animaux à tête d'oiseau et corps de sirène.






Au-dessus du plateau dont nous avons changé le cuir
(en remettant un cuir bordeaux comme celui d'origine),
une niche comportant 2 portes ornées de heaumes couronnés,
avec de chaque côté le profil d'un arquebusier au casque à houppelande
(un peu hispanique... à la Don Quichotte).






4 petits tiroirs dont les personnages sont 2 couples:
à gauche: jeunes et semble-t-il heureux.
à droite: ayant pris de l'âge.




















































Sur chaque montant, un écusson représentant 2 lunes et les voiles d'un navire.
( pour filer vers d'autres cieux plus propices à l'aventure?)
C'est juste...une interprétation personnelle...









Les tiroirs sous le plateau sont sculptés de Grotesques,
 ornements de la Renaissance,

têtes d'hommes en symétrie.












Le tout surmonté d'un écusson couronné!









Voici ce bureau Henri II dans son ensemble
une fois rénové.






C'est du Baroque "pur jus" et nous avons eu plaisir à le restaurer.




Partager cet article
Repost0
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 10:00


Un joli modèle de commode d'époque Louis XIV 
que nous avons restauré.



Comme souvent dans ces meubles anciens,
les différentes parties du mobilier
sont  fabriquées avec des bois disparates!

Je m'explique,
 ici la façade des tiroirs et le plateau sont en noyer massif,

les montants et les panneaux des côtés sont en hêtre,

les traverses des côtés en chêne.



Mais la patine donne une unité de ton à l'ensemble.

Cela donne l'impression que les meubles étaient montés
avec les bois à la disposition de l'ébéniste ou du menuisier.
En privilégiant la façade.






Nous avons nettoyé l'ensemble, flipot à l'arrière du plateau,
raccord de teinte,
décapage du dessus, éclaicissage,
teinte et finition cirée.
Révision des fonds de tiroirs et leurs coulisses usés.
Consolidation des pieds.
Rempli ciré pour finition.



Partager cet article
Repost0
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 14:00



Cette horloge en bois de pin,
provient de Saint Hilaire du Harcouët,
petit village dans la Manche, en basse normandie,
non loin du Mont Saint Michel.



Cette horloge appartenait déjà à la grand-mère
de la propriétaire actuelle, et après
un petit calcul, nous en avons déduit que ce meuble
a environ cent cinqante ans!

Le mécanisme a été rénové,
il  restait le corps à remettre en état...




Décapage de la caisse.
Entures sur le bas des pieds arrière.







Détail du panneau bas.
Avant et après.

                                                   

























La porte devant le balancier.

                                                                      


























Les motifs floraux sont en polychrome
j'ai utlisié de la peinture acrylique en glacis.




La finition est un fondur, puis un encaustique à la cire d'abeille.




Les clients ont apporté l'horloge à l'atelier
de Pont-Audemer,

nous l'avons ramenée une fois restaurée à Mont Bertrand,
petite commune dans le Calvados, toute proche du lieu de fabrication.
 Retour sur sa terre d'origine!


Avouez que ce n'est pas banal.



Partager cet article
Repost0
6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 12:15



Une commode d'époque Victorienne en acajou.

Elle nous vient d'Angleterre, bien sûr,
entre les années 1860 - 1870.



La façade des tiroirs est en acajou moiré,
nous pensons que c'est de" l'oeil de vermeil",
et oui la poésie existe dans l'ébénisterie...

Les trois derniers tiroirs ont tous une dimension différente:
du plus étroit, en haut,
au plus large, en bas.

Les boutons en laiton, sont décorés.

Il en manquait deux, Christian les a modelés en prenant
l'empreinte, puis j'ai fait une maquille





Le modèle , dans son esthétique est sobre, les lignes épurées,
tout est dans le jeu de contraste de couleur entre les côtés, le plateau,
(en acajou dans le fil plus foncés) et la façade des tiroirs .

Sur un mur clair, le meuble prend toute sa valeur.

Une autre commode anglaise présentée.
Elle ne manque de charme! Cliquez sur l'image...

Commode anglaise vu de côté

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2008 6 26 /07 /juillet /2008 16:11


J'ai trouvé amusant de mettre en parallèle
deux buffets 2 corps Louis XV anciens,
mais dont la finition donne un rendu final très différent.


Celui-ci un joli modèle en merisier blond,
les deux portes du haut vitrées
avec une sculpture de feuilles et fruits de vigne
sur la traverse du haut .
Après restauration.






Celui-là en hêtre

nous l'avons décapé
puis peint à la brosse, gris clair,
rechampi blanc, usure et patine.


































L'intérieur a été peint d'un orangé
 pour créer une dynamique de couleur
et un contraste entre l'extérieur et l'intérieur du meuble.





 Et finalement je rajoute ce buffet 2 corps en merisier
que Christian a fabriqué  en s'inspirant de mobiliers anciens.
Fintion cirée.



Chacun aura sa préférence...

je pense que la décoration de la pièce influe aussi sur le choix,
mais ce qui est déterminant c'est quand même le goût personnel.



Partager cet article
Repost0
5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 16:25


Cette impression est dûe

aux montants et traverses moulurés très fins et chantournés

des miroirs dans le fond de haut en bas

une surface vitrée importante sur les côtés et la porte



vitrine noyer


Le contraste de couleur entre l'extérieur: noyer foncé
et l'intérieur clair: placage d'érable sycomore
donne un jeu agréable et met en valeur
l'intérieur du meuble.


vitrine ouverte noyer





Cette vitrine tout en lumière

 ne manque pas d'élégance!



vitrine noyer detail








chantourner: découper une pièce de bois en courbes et contre-courbes.


Partager cet article
Repost0
2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 16:08



J'aborde ici le thème des horloges restaurées ou fabriquées.



En ce qui concerne le mécanisme ,c'est l'artisan horloger
qu'il faut consulter.



Pour ce qui est de la caisse de l'horloge nous restaurons le bois.
Souvent les pieds sont mis à mal, panneaux fendus ect...

La plupart des horloges comtoise sont fabriquées en pin
ou sapin et peintes en faux bois acajou, ou
faux bois chêne, avec des motifs sur la façade.

Le décapage s'avère souvent nécessaire.


Les motifs foraux: s'il reste l'ombre du dessin existant
je le reproduit à l'identique
s'il ne reste pratiquement rien, je créeais dans le même esprit.

Les clients préfèrent laisser apparent le veinage du bois
 que nous protégeons  avec un fondur puis encausticage.
 

En voici quelques exemples:



Horloge comtoise en pin restaurée



détail du panneau bas






Horloge St Nicolas en chêne, sculptée

























La partie supérieur avec le système d'horlogerie à été volé
nous avons dû le fabriquer





Horloge comtoise en pin restaurée







Sur cette horloge création
 d'un motif en polychrome
finition cirée





















Fabrication horloge  normande





en chêne massif
sculptures: feuillage et fleurs
finition cirée



















Pour terminer
une horloge comtoise en pin restaurée







Motif floral peint en blanc cassé



















Un fondur: une couche d'un vernis qui protège le bois et ensuite on peux mettre de la cire pour une fintion au satiné doux à l'oeil.


Partager cet article
Repost0